Reviens, Papa !

Publié le par SklabeZ

Pour un mot. Une image. Une citation.

Un mot : séquence
Une citation : Rien n'est plus rare qu'un tyran qui vieillit. - Thalès
 


Tremblants de peur, ils attendent dans le couloir, carnet de notes à la main. 

Devant la porte fermée, l’aînée, derrière elle le cadet et enfin le benjamin, à peine sept ans.

Faut dire qu’avant, avec Papa ça se passait plutôt bien. Il s’intéressait à ce qu’ils faisaient en classe et passait beaucoup de temps avec eux quand ils faisaient leurs devoirs.

Depuis que Papa est parti, les résultats à l’école, ce n’est plus trop ça et les bonnes notes ne sont plus au rendez-vous, forcément !

Derrière la porte, dans la salle, Maman avec son nouvel amant. C’est tout le contraire de Papa, il n’est pas gentil comme lui et ne connaît que les punitions. Maman n’ayant jamais voulu le faire, c’est maintenant lui qui vérifie nos résultats scolaires.


La porte s’entrouvre pour laisser passer la grande sœur. Un bruit de gifle et elle ressort en pleurs, la joue endolorie. Le même scénario se répète pour les deux plus petits… et c’est la même chose tous les mois.

Ils se demandent combien de temps ils vont le garder celui-là ! Comme les autres il ne fera sûrement pas de vieux os ici et disparaîtra aussi vite qu’il est venu.

Le problème c’est qu’il sera vite remplacé par un autre tyran, et tout recommencera.

Publié dans Plumier & encrier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 02/07/2013 22:46


Pas de nouvel article depuis un petit moment alors je pioche parmi les anciens.


Elle est terrible cette histoire. Mais si bien écrite. J'ai l'impression d'être dans la tête de ces enfants. 

SklabeZ 15/07/2013 16:49



Des enfants qui sont souvent... toujours, les premières victimes des errances des couples. Merci Anne.



Teb 14/12/2012 16:40


Parfois, je me demande quel genre de "belle mère" je suis ;-))

SklabeZ 15/12/2012 01:36



Je me le demande bien aussi   



J'ai vraiment apprécié 10/12/2012 12:21


Une enfance en pointillé.... Comment se construire en ayant confiance en soi dans ce contexte! Poignant et bien écrit.

SklabeZ 15/12/2012 01:28



Oui, une enfance découpée en autant de pointillés que la mère a d'amants.


Merci de ton compliment, Mansfield.



caro.carito 08/12/2012 18:25


Difficile cette histoire et même sans gifle un père qui n'est plus là reste une blessure.

SklabeZ 09/12/2012 00:53



Dommages collatéraux...


Merci Caro.



joye 07/12/2012 22:38


Encore plus émouvant avec les illustrations.

SklabeZ 09/12/2012 00:51



Elles complètent bien le texte et véhiculent beaucoup d'émotion. C'est ce que je voulais faire passer et je crois qu'elles m'ont bien aidé. Merci pour ton ressenti, joye.